Rechercher dans ce blog

mercredi 7 octobre 2015

Pickaroon (ou Hookaroon), une "sapie" en français

Pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un outil pour "attraper" une bûche (voire plus, moi je traîne des tronc avec).

Au lieu de me pencher pour ramasser une bûche, un petit coup sec avec la pointe de mon pickaroon sur la bûche.
Même si la pointe ne pénètre pas beaucoup dans le bois, la bûche reste suffisamment accrochée pour que je la hisse à ma hauteur sans avoir à me baisser. Un petit coup de poignée suffit à "décrocher" la bûche.


Bon, c'est vrai qu'il y a un petit coup de main à choper, mais par rapport au mal de dos du lever/baisser pour rentrer/ranger mon bois, c'est que du bonheur.

Je suis parti d'une griffe de motoculteur usagée (récupération gratos chez les réparateurs).
Parce que c'est du super acier et qu'il est gratuit (ou quasiment, au prix ridicule de la ferraille).


D'abord, j'ai dû la détordre car elle est pliée pour son usage originel.
Mais comme c'est de l'acier trempé, il faut d'abord le détremper sinon il casse
(j'ai aussi déjà testé ça pour vous : - )

Pour détremper un bout de métal, je le pose sur le dessus des braises dans mon poêle un soir d'hiver.
Le bout de métal va prendre une belle couleur rouge luminescent.
Il ne reste plus qu'à ... rien faire.
Je le laisse dans le feu pour la nuit, il va refroidir doucement en même temps que le feu s'éteindra.
Le lendemain, il est détrempé (pour les puristes, c'est un vaste sujet, très largement détaillé sur le web).

Une fois détrempé, je peux le détordre et le retailler
(faites l'essai d'une découpe, avant et après le dé-trempage, vous allez sentir la différence!).


Je le retaille de manière à avoir une pointe bien effilée
(au début, j'avais fait une forme de bec, mais à l'usage, ça n'allait pas du tout pour "attraper" les bûches).






Pour la fixation au manche, j'ai utilisé un petit bout de tube d'acier que j'ai ovalisé à coup de marteau
(le manche alu que je vais fixer dessus est de section ovale)
J'ai fait une fente à la disqueuse pour pouvoir disposer la griffe et la fixer avec 2 points de soudure.





Pour le manche en alu, j'ai utilisé un morceau de wishbone de planche à voile
(le caoutchouc emmanché dessus tient super bien!) que j'ai juste taillé à la bonne longueur (90cm dans mon cas).


Personnellement, avant de finir le montage, j'ai retrempé la partie acier.
Il suffit de (re)faire rougir le métal et cette fois, de le faire refroidir rapidement en le plongeant dans un saut d'eau fraîche
(là c'est fait à l'huile de vidange, d'où la couleur noire "naturelle" qui va repousser l'action de la rouille).

Pour terminer, j'enfonce le tube acier dans le manche alu (J'ai préalablement percé les 2).
Un vis traversant ou 2 rivets et votre outil est fini.

Dans la même veine: "Comment couper des bûches de la bonne longueur ?" et un chevalet de tronçonnage












Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire