Rechercher dans ce blog

vendredi 8 juillet 2016

Enclume maison avec un "coupon" de rail

Il m'arrive d'avoir besoin d'une enclume, mais pas au point d'investir dans une vrai enclume (qui, même d'occase, vaut un œil, sans parler du poids).
En plus, je n'ai pas besoin de la totalité des "options" et possibilités qu'offre une vrai enclume de forgeron.

J'ai besoin d'une surface plane, d'une surface courbe, d'un angle et aussi parfois de "trous" (pour plier une tige par exemple). Je n'ai jamais eu besoin des pointes plates et arrondis d'une enclume, par exemple.

Un de mes charmants voisins, employé dans notre grande firme ferroviaire nationale, a pu me récupérer un coupon de rail (c'est comme ça que s'appelle!).

A partir de ce morceau de rail, je me suis confectionné une enclume, solide, stable et très

Je connais des gens qui possèdent, ou ont confectionné une "enclume like" à partir d'un rail, en s'efforçant (pour rester poli) de le retailler afin qu'elle ressemble au plus prés à une "vrai" enclume.

En plus d'un résultat que je trouve décevant (une mini-enclume qui perd beaucoup de surface de travail par rapport à la pièce de métal de départ), je trouve que c'est beaucoup de travail par rapport à l'utilisabilité finale.

J'ai commencé par (tenter de) couper, le coupon, en deux.
Comme tout gros bourrin qui se respecte, j'ai, évidemment attaqué la chose avec la grosse meuleuse de 230. J'ai dû me rendre à l'évidence: les rails ne sont pas fait dans de l'acier de mono-sexuel !!

La découpe n'avançait pas, mais alors pas du tout.
J'ai tenté avec la scie sabre et une bonne lame métal: ça commençait bien, mais ça se calmait assez rapidement aussi.
J'ai même tenté à la scie à métaux: et bin ça avançait pas trop mal, mais bon, y avait beaucoup trop de chemin à faire.
Au bout d'une bonne heure de tentative pas très heureuses, j'ai décidé de faire un break ... de quelques mois (j'étais un peu écœuré).


Et puis, j'ai essayé avec une petite meuleuse et des disques de découpe super fins.
Avec ce genre de disque, faut surtout pas bouger pendant la découpe, le disque casse comme du verre: attention aux morceaux qui partent.

Par contre là, j'ai été épaté par la rapidité de pénétration dans le métal.
OK, j'ai mangé 4 ou 5 disques (à 5€ les 10, c'est pas la ruine non plus) , mais en moins d'une demi-heure, la découpe était faite et bien faite.

Quand on vous dit que "c'est pas les plus grandes oreilles qui entendent le mieux ..." ?!

Mais au fait, pourquoi couper le coupon en 2 ? Et bien pour avoir une surface de travail plane et une autre arrondie. J'ai trouvé ça plus facile et plus logique que de retailler, et donc, aussi, de réduire les surfaces de ma future enclume.
Quelques cordons de soudure à l'arc avec de la grosse baguette (là y a peu de chance de trouer : - ) pour refixer les 2 morceaux de coupon "inversés".

Il ne reste plus qu'à faire 4 trous sur le coté plat qui servira de pied, pour les vis de fixation (bien qu'en fait, pour le moment, je ne l'ai jamais fixé : - )

Et sur le dessus, sur la surface plate aussi, 2 séries de trous (merci à lolo avec sa perceuse sur colonne et ses grosses mèches!) de tailles différentes comme "accessoire" pour, par exemple, cintrer des tiges ou des petits tubes.

Voila le résultat.
Les puristes diront (disent) "c'est nul, ça c'est pas une vrai enclume", mais moi j'en suis ravi.
Dés que j'ai du modelage à faire sur du métal, besoin de faire de la torsion sans me casser la tête pour faire tenir dans un étau, etc... elle va super bien.

La plupart du temps, je l'utilise posée sur un gros morceau de caoutchouc de revêtement d'air de jeu pour limiter les vibrations ainsi que le bruit parasite.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire