Rechercher dans ce blog

lundi 19 septembre 2022

Secouateur d'aérosol

Quoi c'est ça un "secouateur d'aérosol" ? bin c'est un machin pour secouer des aérosols.

Que ce soit la peinture ou la chantilly en bombe, j'ai toujours pensé qu'une scie sabre le ferait mieux que ma main.

Et ce printemps, j'utilise une bombe de galvanisation à froid qui passe son temps à "prouter" et que je secoue pourtant comme un fou : au bout d'un moment je craque, il faut que je réalise ce petit accessoire auquel je songe depuis longtemps.

Je mesure la taille maximum de la fente sur le mandrin de la scie : 1,5mm.
Je découpe une plaque dans un carré creux, et je découpe à la forme de fixation des lames.


Un petit bout de tube de chauffage pour rigidifier l'ensemble.


Je coupe le tube dans le sens de la longueur et je soude de part et d'autres de la plaque de fixation.


Ensuite un petit bout de cornière en galva, 2 fentes perpendiculaires dans le tube, j'enfile la cornière dans le tube et je soude.
(Au passage, un message de révolte :
"Camarades mauvais soudeurs, Donnons-nous tous la main pour, ensemble, tirer la langue à tous ceux qui font des soudures magnifiques du premier coup ! ")

Alors jusque là, j'avais bien visualiser le truc. Mais maintenant comment je fais tenir la bouteille dessus ?


Collier rilsan : ça va être pénible à serrer et à démonter.
J'avais pensé à un système comme les "lacets" des chaussures de ski, mais j'en ai pas sous la main
Une petite sangle classique ? ça risque de branler un peu trop.

Et puis bêtement, pourquoi ne pas remettre un autre bout de cornière avec une butée
et des crans le long des 2 cornières pour limiter la nécessité de tension ?

Allez, moi quand je le dis, je le fais, alors c'est parti.

Résultat : le merdier est un peu lourd, faudra que je vois si je peux le faire en alu plutôt.

Mais bon ça fonctionne : ça secoue (pas que les bombes de peinture, moi aussi ça me secoue bien) mais ça fait le job.
Les 5 bombes de galvanisation à froid que j'ai utilisé après les avoir secoué avec mon appareil de l'enfer, n'oseront plus du tout "prouter".




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire